10 articles

Journée de la laïcité au collège

Par ADMIN GagarinePublié le 15 juil. 2017 à 21:00 ♦ Mis à jour le 15 juil. 2017 à 21:16

Le 9 décembre, Madame DUVIVIER, Documentaliste et M. CLAISSE, CPE ont invité les délégués des classes de : 6ème, 5ème, 4ème et 3ème pour étudier la charte de la laïcité et découvrir le diaporama conçu par des élèves de 4ème.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

" Fermez les yeux et imaginez... "

Par ADMIN GagarinePublié le 15 juil. 2017 à 21:13

C’est un véritable voyage imaginaire que l’auteur Jean-Christophe Tixier a offert aux élèves de 6ème 1 et 6ème 2 le vendredi 3 février 2017.

Dans le cadre du partenariat avec la médiathèque La Boussole, nos élèves ont eu la chance de rencontrer l’auteur qui, depuis 6 ans, partage son temps entre l’écriture de romans, essentiellement pour la jeunesse, de pièces radiophoniques pour France Inter, l’organisation d’un salon polar à Pau et les voyages ! Il nous a donc offert un peu de son temps pour répondre aux questions que les élèves avaient soigneusement préparées avec leur professeure de français, Mme Bernard Al.

Et il a vite rassuré les élèves : « vous savez, je ne savais pas bien écrire et j’avais de mauvaises notes en français, mais il important que vous compreniez que vous êtes tous capables d’écrire et pour cela il vous suffit de fermer les yeux ». Et c’est alors que l’écrivain a laissé parler l’imagination de nos élèves. Il a ensuite pris le temps d’échanger avec son auditoire.

En quête de notre passé !...

Par ADMIN GagarinePublié le 15 juil. 2017 à 21:12

Lundi 28 novembre 2016, l’ensemble des élèves de 5ème s’est rendu à la Maison de l’Archéologie de Dainville pour découvrir ce nouveau lieu dédié aux recherches archéologiques de la région. Dans le cadre de l’EPI « Traces antiques et pas en toc », les élèves ont ainsi visité l’exposition « En quête de notre passé », qui avait pour ambition de mettre en lumière les découvertes réalisées par les archéologues du Département depuis 2007 et de dévoiler toutes les facettes de leur incroyable métier. Les élèves étaient surpris de découvrir le passé gallo-romain des villes d’Harnes et d’Hénin-Beaumont. Ils ont ainsi pu approfondir le fruit de ces recherches en cours de latin et de français.

 

Voici d’ailleurs leur analyse du titre de l’exposition menée avec Mme Soubité, professeure de lettres.

 

·    « Les archéologues enquêtent sur notre histoire pour nous ouvrir la clé du passé. » (Rayane et Ayoub, 5ème2.)

·    « Un archéologue a besoin de la clé qui ouvre les portes du passé pour mener son enquête et écrire l'histoire ». (Florian et Clément, 5ème2.)

·    « Si tu ne sais pas où tu vas, regarde de où tu viens. » La découverte de la clé du passé mènera à savoir comment l'histoire a évolué grâce à la fouille des temps anciens. Le passé sert à avancer ». (Gauthier, 5ème2.)

·    « Il trouve une clé et ouvre la porte. L'archéologue mène son enquête pour passer de l'autre côté de l'histoire. »  (Robin et Sébastien, 5ème2.)

·    « Les archéologues enquêtent sur l'histoire de notre passé. Quand on détient la clé, on peut ouvrir la porte de notre futur. » (Magdalena et Sofia, 5ème1.)

Un atelier pratique accompagnait la visite. En bon bâtisseurs, les élèves ont essayé de construire des structures romanes et gothiques après avoir abordé les découvertes sur le site de Saint-Omer, site riche pour ses vestiges du Moyen-Age et en lien avec le programme d’Histoire de 5ème.

EPI Portrait et Autoportrait en classe de 3EME4

Par ADMIN GagarinePublié le 15 juil. 2017 à 21:11

Pour la deuxième année consécutive, certains élèves du collège Youri Gagarine de MONTIGNY-EN-GOHELLE ont la chance de travailler autour d'un projet culturel et artistique, dans le cadre du CLEA en collaboration avec le 9-9bis de Oignies.

 

Ce vendredi 06 janvier, les 3e4 ont rencontré avec enthousiasme la chorégraphe Sarah NOUVEAU.

 

En préambule dans leur première séance de travail, elle leur a offert un extrait de son spectacle « Intérieurs féminins ».

Les élèves se sont ensuite mis au travail. Entre échauffements, exercices d'occupation de l'espace et d'écoute, ils ont pu avoir un premier aperçu du travail rigoureux du danseur et de ses difficultés. Ils ont également commencé à réfléchir à leur projet final : la création d'autoportraits dansés ou comment se présenter, se montrer au travers de la danse et de l'expression corporelle.

 

Ce projet vient compléter le travail effectué en Arts plastiques et en Français dans le cadre d'un EPI. D'autres séances suivront avec Sarah NOUVEAU afin d'affiner la réflexion et les recherches.

Une restitution publique est d'ailleurs prévue au mois de mars à la Boussole, la médiathèque de Montigny-en-Gohelle.

Une remise de clé pas comme les autres !...

Par ADMIN GagarinePublié le 15 juil. 2017 à 21:09

Samedi 18 novembre 2016, nos élèves de 3ème3 ont inauguré le théâtre de la ville « l’Ecole Buissonnière » situé dans l’ancienne Ecole Pasteur dont la marraine est l’actrice Corinne Masiero avec laquelle les élèves ont eu la chance de travailler le 12 octobre dernier.

 

Après une après-midi de répétitions et d’échanges avec les comédiens de la troupe de M. Titelein, le stress gagna nos élèves au moment où les invités commençaient à franchir le seuil de la porte ! Mais chacun a su offrir au public sa vision du lieu car à l’Ecole Buissonnière on crée, on partage et on met à l’honneur le théâtre ! Après un beau discours de Lily qui nous a fait partager ses rêves pour ce nouveau lieu,  Manon, Clara et Camila nous ont rappelé que sans mémoire, maquillage ou voix, pas de théâtre ! Shérine, Ilyès et Ellyah nous ont montré l’importance de l’expression corporelle. Hakim et Florian, nos deux joueurs de hand, nous ont prouvé, entre deux passes de balle, qu’entre le metteur en scène et l’entraîneur, il n’y a pas de différence ! Nous avons ensuite découvert à l’étage, Maxence qui maîtrise à merveille le patois. Célina, Bilel et Fouad étaient là pour nous prouver qu’entre un match de foot et la tragédie la différence est minime : «  côté foot, deux équipes qui s’affrontent, côté tragédie, deux familles ou deux amants qui se déchirent / Côté foot, un perdant, côté tragédie…un mort ! ». Inès et Graziella, concentrées sur leurs dessins, répondaient aux questions du public. Ce dernier pouvait ensuite rencontrer Léa et Annaëlle qui n’ont pas hésité de faire le lien entre le théâtre et leurs séries TV favorites ! Nous pouvions alors terminer la visite par un bol de soupe que nous offraient Sarah et Léa.

Page 1 / 2 Page suivante > Dernière page >>

Haut de la page